UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2010

Transformation de la consommation des vins par les Français

Situation regrettable, mais conséquence logique des campagnes anti-vins depuis 30 ans !!!. Les Français sont 17% à boire du vin régulièrement contre 51% en 1980 tandis que 45% en boivent occasionnellement (30% en 1980) et que le nombre de non consommateurs a doublé en trente ans à 38%, relève jeudi la 8e étude quinquennale de FranceAgriMer.

Lire la suite

25/06/2010

Vin, santé, et Honneur du Vin

Quelques informations sur les évènements récents, en particulier sur la séance décentralisée de l'Académie Nationale de Médecine, qui s'est tenue à Montpellier le 14 juin dans la salle Rabelais, dont l'un des thèmes était vin et santé , sous l'autorité et l'intervention du Professeur Nordmann, qui est également membre du Conseil de la Modération dont Jean-Charles Tastavy fait partie.

Pour avoir des informations sur le Conseil de la modération, Composition des 4 collèges, les dossiers de Vitisphère, sont une bonne approche . En 3° l'article du Figaro du Professeur Nordmann

1°) http://www.vitisphere.com/dossier.php?id_intertitre=51627....

2°) http://www.vitisphere.com/blogs/media/blogs/blog//PV08040...

3°) http://www.lefigaro.fr/sante/2010/05/16/01004-20100516ARTFIG00238-pourquoi-l-alcool-est-il-une-cause-majeure-de-cancers.php

Lire la suite

23/06/2010

Le Triomphe des Technocrates

 

 

La viticulture languedocienne et plus particulièrement héraultaise subit une contraction importante de son patrimoine, de sa population active, de son économie. De nombreuses caves coopératives ferment, des arrachages désordonnés de vignobles se produisent, parfois dans des vignobles installés, grâce à des investissements collectifs, sur des terroirs de qualité, il y a une vingtaine d'années, comme à Neffiès. Les coopératives subsistantes, dans certains secteurs, accueillent des apporteurs, un peu errants, sans engagement au capital social.

C'est une vrai mutation de l'activité agricoles du département dans toutes ses composantes, y compris humaines.

Pourtant le vin et la vigne jouissent dans le monde moderne et dans la société urbaine languedocienne d'une appréciation de plus en plus manifeste, l'accueil organisé dans certains terroirs pour des journées découverte connait un succès croissant, par exemple les Vignes Buissonnières en Pic Saint Loup, qui, ² & malgré un prix par personne assez élevé, doit refuser, avec priorité pour l'année suivante, un nombre croissant d'amateurs. Les 12 et 13 juin 2010, il y a eu 3400 participants à cette 10° édition,(1700 chaque journée, 10 km. de parcours parfois accidenté, très organisé en vignobles et garrigues permettant de découvrir des paysages variés et changeant, en 7 étapes gastronomiques et de dégustations, le village change chaque année). Il y a des exemples, plus ou moins semblables, dans toute la région.

Tout n'est donc pas perdu dans la viticulture languedocienne, mais les obstacles à vaincre ne sont pas tous économiques et de concurrence internationale, ils concernent aussi la complexité de notre société, les administrations souvent aveugles qui veulent tout administrer et oublient que le "Mieux est souvent l'ennemi du bien"


 

Lire la suite