UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/06/2007

actualité des commémorations de 1907

Plusieurs ouvrages, films, vidéos, concernant 1907 ont parru ces derniers temps:

Un film a été tourné à Perpignan, prenant pour thème 1907, et destiné à la promotion des vins des Côtes du Roussillon, le réalisateur est venu au cours d'une commémoration à Coursan, enregistrer le Choeur d'hommes Lo Cocut de Clapier, qui a mis a son répertoire le classique "Gloire au 17°" mais aussi la Vigneronne qui a été exhumée par ce groupe, en a repris la partition, la mélodie. On sait que La Vigneronne  a été écrite et mise en musique par le docteur Senty et le pharmacien Blanc d'Argeliès, compagnons de Marcelin Albert, a partir d'un "tube" de l'époque, le chant de guerre de l'Opéra de Halevy, Le Dauphin Charles VII. Plusieurs groupes de chant choral régionaux l'ont mis maintenant à leur répertoire a partir du travail de Lo Cocut.

Jean Sagnes historien, et Jean Claude Seguela, ont produit chez Aldacom, un ouvrage trés pédagogique  et bien illustré sur "1907 la Révolte du Midi de A à Z". Rémy Pech et Jules Maurin Universitaires trés connus, ont signé chez Privat à Toulouse un "1907 Les Mutins de la R&publique" centré sur la mutinerie du 17° et ses suites. Il a beaucoup de succès puisque Privat en est à sa 2° réimpression.

Midi Libre à sorti un document exceptionnel, signé de Didier Thomas-Radux, distribué en Kiosque dans toute la France, qui sour la présentation d'un magazine, est une somme considérable de données de réflexions, sur l'histoire et l'actualité sociéconomique et politique de la viticulture du Languedoc Roussillon. De la révolte du Midi à la Mondialisation, l sga de la vigne et du vin, 1907/2007 un siècle rouge ardent. (6€)

LCI la chaîne d'information continue de canal satellite, lui a consacré une émission dont on peut voir la vidéo sur:

http://www.vindex.fr/test/video_02/player_video.html

Sur Nîmes le MARPOC mouvement occitan  organise dans le cadre de son Université d'été "Fêtes et résistances en terre d'Oc" du 4 au 8 juillet une commémoration des évènements de 1907, au cours de la première journée, plusieurs interventions, et pour la cloture au carré d'Art je présenterai les causes et conséquences des évènements. J'avais fait la même chose à Générac le 11 mai ou un public nombreux et attentif .

 

 

 

18/05/2007

Petite histoire du 17° et autres

 

 

Le rappel des évènements de 1907 par les commémorations diverses, les articles de presse, la parution de nombreux ouvrages, les expositions dans les villes et villages, assorties de conférences qui ont une participation nombreuse, et souvent de nouveaux habitants qui découvrent avec surprise une histoire locale dont ils ignoraient tout, provoquent l’émergence de faits, de documents, de récits qui éclairent mieux cette période. On me demande souvent de faire un rapprochement entre les problèmes viticoles de 1907 et ceux de 2007. J’ai ainsi participé à un film de promotion des vins du Roussillon, après une conférence à Tautavel,  qui s’appuyant sur la commémoration de 1907 dans cette région, met en valeur les transformations qualitatives des vins actuels.

J’ai reçu un appel téléphonique étonnant : Robert Ribère était salarié agricole à Magalas près de Béziers à la fin des années 40, et a subi les aléas de la crise viticole de cette époque. Il s’est alors engagé dans la gendarmerie mobile ou il a fait toute sa carrière et s’est maintenant retiré dans la région.. En 1951 il est envoyé avec son unité tenir garnison à Gafsa. Ils étaient logés dans des conditions précaires dans les anciennes écuries des bâtiments qui avaient servi au 17° lors de sa punition à Gafsa.

Un jour, un tunisien d’un certain âge, en gandoura, lui propose des œufs dans un panier, comme il avait l’habitude de le faire aux militaires du lieu. Entendant l’accent  biterrois de Robert Ribère, il s’adresse à lui en occitan « bolès pas d’uou,son frescs ponduts » ?

Très étonné  d’entendre le patois local, il lui demande les raisons de sa connaissance si particulière : Ile tunisien lui raconta que tout jeune, il avait servi de commissionnaire aux soldats du 17°, et vivait pratiquement en leur compagnie..  Entre eux, ils  ne parlaient que leur langue locale et vivant près de 2 ans dans cette ambiance il avait appris à communiquer dans leur langue commune habituelle.

Autre petite histoire :

La famille Fondecave, dont Joseph a marqué l’histoire de la mutinerie du 17°  était de lointaine origine catalane, et demeurait au moment des évènements de 1907 à Capestang. Il y avait 3 frères Fondecave, qui avec leur père exploitaient la centrale électrique locale, c’est la raison pour laquelle la profession déclarée de Joseph à l’armée au moment de son incorporation militaire est « conducteur de centrale électrique », ce qui à cette époque, était un métier socialement très positif.. Joseph Fondecave, à son retour de Gafsa  s’était marié et habitait jusqu’à son décès à Bélarga. L’un des frères à fait souche à Capestang , et sa descendante,  Marie France Pigassou, m’a expliqué que contrairement à des affirmations dans la presse, la famille Fondecave ne s’était pas limitée à la présence de Joseph à Bélarga, et que le souvenir de la famille qui s’était occupée pendant longtemps de la fourniture d’électricité à Capestang, est vivace dans ce village.

Dont acte !!!

Jean Clavel

18/05/2007

 

 

21/04/2007

Carte Postale souvenir en DVD

1907 l’histoire, le mythe...

 

Christian Salès  qui habite Argeliès, boulevard Géneral de Gaulle  a eu une idée originale, il présente sous forme d’une carte Souvenir DVD  qui est composée d’une carte postale, d’un Mini-DVD et d’une enveloppe à affranchir à tarif lettre (moins de 20 g) une synthèse des évènements de 1907. Le Mini-DVD se visionne sur tout lecteur DVD, console de jeux, PC ou MAC et propose un film de 20 minutes dont bonus en 5 versions audio : Français, Occitan, Anglais, Espagnol, Italien (sous-titres : Français, Occitan, Anglais). La musique originale est signée OC, un groupe musical occitan qui allie instruments anciens et musique moderne.

 

Ce film présente une partie méconnue de l'histoire de France, la révolte des vignerons de 1907. Le travail

 

de la vigne au début XXe siècle est exposé à travers des documents d'époque inédits. Le soulèvement des

 

vignerons, initié par Marcelin Albert d'Argeliers, représente le moment fort de ce film avec les

 

manifestations massives de Narbonne, Béziers, Perpignan, Carcassonne, Nîmes, Montpellier. Un siècle

 

plus tard, la révolte du peuple vigneron marque toujours l’histoire du pays et la conscience du Midi.

 

« J’ai souhaité que mon film soit sur une carte postale DVD pour sa symbolique, car en 1907 la carte postale a joué un rôle

 

très important dans la promotion puis dans la mémoire des événements viticoles » dit Christian Salès

 

Le contenu du DVD est le fruit de trois ans de recherches, de rencontres et de découvertes. Des

 

historiens et spécialistes renommés ont participé activement à la création de ce nouveau DVD. Des

 

images animées de Marcelin Albert, encore jamais exploitées, y sont dévoilées.

 

 

La Carte Souvenir DVD « 1907 l’histoire, le mythe... » est disponible en bureaux de poste, librairies,musées et sur le site

 

 www.ocmusic.org

 

au prix de 8,50 €.

 

Achetez le , envoyez le , c'est trés bien. Je l'ai découvert au cours d'une soirée commémorative de 1907, à Coursan, ou nous étions allé chanter, le 19/04 avec Lo Cocut les chants de 1907, dont La Vigneronne.

Jean Clavel