UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/06/2013

Réforme du Capitalisme. réflexions et propos (3)

 

 

Sauver l'Euro???

 

Le désastre financier de 2008, avait provoqué une forte mobilisation de la classe politique européenne pour dénoncer toute « tentative protectioniste qui conduirait à la guerre ». Les vertus attribuées au « libre échange » relèvent plus de l'imaginaire que de l'expérience historique.

Rien n'est plus faux que l'affirmation ressassée dans de nombreuses publications et médias, selon laquelle « Le protectionnisme signifierait la fin du commerce international!! »

De 1890 à 1914 tous les pays industriels (sauf la GB) ont mis en place des politiques commerciales protectionnistes. Cette période a connu une expansion très soutenue du commerce international, (plus de 5% en moyenne annuelle) les historiens décrivent cette période comme: la première mondialisation.

Les « 30 glorieuses » sont la prériode de forte croissance économique de 1945 à 1973. En France, taux de croissance 5,1 % en moyenne avec un sommet à 7,9% , cette période a été celle d'un fort protectionisme qui n'a pas conduit à un conflit armé, comme on en a connu dans le passé.

N'est ce pas un protectionisme déguisé que celui pratiqué par les entreprises multinationales? Sachons que 50% du commerce mondial actuel est dû aux échanges intra-firmes, régis par les prix de transfert, qui pour la plus grande partie ne sont pas des prix de marché et relèvent souvent de stratégies d'optimisation fiscale. L'OMC, le FMI, la commission européenne engagent chacun, dans leur secteur d'influence, une orientation très libérale masquant les réalités de terrain. Pékin refuse de jouer le libre échange, malgré son adhésion à l'OMC, sa politique monétaire fondée sur un Yuan dévalué , entretenant un profonds déséquilibres des échanges internationaux. Mais comment soutenir par ailleurs qu'il n'y a aucune distorsion de concurrence en Europe quand l'Estonie et la Macédoine ont un taux d'impôt sur les bénéfices de 0%, quand l'impôt sur les sociétés en Irlande est à 12,5% alors qu'il est entre 25 et 30% en moyenne en Europe , quand en Roumanie les ouvriers de Dacia Renault , sont payés 300 € par mois, quand la Pologne refuse toute règlementation environnementale, quand la GB dévalue sa £ de 30%, quand l'€ est surévalué, de fait ,depuis 2002, ce qui introduit une distorsion qui coûte plusieurs points de PIB à la pluspart des pays de la zone Euro !!!

Certains pays émergents , dont la Chine, ayant compris que les marchés occidentaux ne seront plus solvables dans les années a venir, tentent progressivement de subsituer le consommateur domestique à leurs exportations vers les pays du Nord occidental. Le salut des pays du sud ne pourra consister qu'à une production destinée à leur propre marché.

La zone Euro , telle qu'elle a été élaborée en 1999, n'est plus viable, L'implosion, qui la menace aujourd'hui, du fait des dettes publiques, est la confirmation d'un fait historique, jamais démenti, aucune union monétaire ne peut fonctionner durablement , sans une forme au moins temporaire de protectionnisme.

La survie de la zone Euro dépend de notre conversion à un protectionaisme européen raisonné. On sait que le chômage actuel en Europe concerne 10,9% de la population active (26 millions de personnes) et plus encore en zone €uro, 12%, , les jeunes qui sont les plus vulnérables à la situation de « sans emploi », 23,5% de 25 ans en moyenne européenne, mais l'Espagne est à 55,7% de chomeurs de moins de 25 ans.

Quand les responsables politiques des Etats Européens comprendront-ils que le liberalisme actuel condamne , à terme , le système social et humain qui est le fruit de notre civilisation et culture ???

Les responsables européens, mais aussi nationaux, les uns et les autres agissant de concert, attendent passivement une reprise éventuelle !!!. Le passage à la rigueur, indispensable en France, ne se fera pas, faute de courage politique, provoquant les réformes macroéconomiques indispensables.

As t-on conscience que la situation de dégradation économique et sociale des pays de l'Union Européenne, pourrait provoquer des mouvements de révolte ?

 

 

Commentaires

Proposition 18: Imposer des taxes douanières autour de l'Union Européenne, qui pénalisent les biens importés des pays:
1) Qui ne respectent pas les conditions décentes de travail fixées par le Bureau International du Travail
2)Qui ne respectent pas les accords internationaux de Kioto, soit qu'ils ne les aient pas signés (USA) soit qu'ils ne les appliquent pas
3)Qui pratiquent une fiscalité biaisée, faisant d'eux des paradis fiscaux (pas au sens du G20 mais liste FMI 2007 ou liste TJM, Tax Justice Network)

Écrit par : Clavel | 08/06/2013

Proposition 19:

Redéfinir les fonctions de la BCE, 6 missions hérarchisées:

1)Financer par la création monétaire le programme de transition énergétique et écologique (propos. 8)

2)Accorder des avances aux trésors publics des Etats membres de la zone Euro et imposer des planchers obligatoires de dettes publiques dans le bilan des banques privées.

3)Prévenir les bulles spéculatives sur les marchés d'actifs financiers

4)Contribuer à la politique de change du Coneil de sministres de la zone €uro.

5)Prévenir les bulles spéculatives sur les marchés d'actifs de biens et services à la consommationen autorisant une inflation annuelle inférieure à 6%

6)En concertation avec l'IOSO, l'ESMA, l'EBA, exercer le rôle de régulateur prudentiel dynamique, auprès du secteur bancaire européen .(propos 11 &14)

Écrit par : Clavel | 10/06/2013

Proposition 20:

Elaborer un capitalisme vert équitable et pluraliste:

1)Préservation du caractère non marchand d'un certain nombre de biens
(liste établie démocratiquement).

2)La gestion des biens publics, la monnaie, des biens à rendement croissant, et bien à rendement à effets club, par des partenariats Public-Privé.

3)La promotion de formes d'entreprises construites sur la coopération de toutes les parties prenantes, entreprises autogérées, coopératives, fonctions qui supposent une collaboration entre l'Etat, les entreprises, et le tissus associatif

Écrit par : Clavel | 10/06/2013

http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/protege/20130615/html/912554.html
Un haut responsable allemand, ancien président du MEDEF allemand préconise le retour aux anciennes monnaies pour sauver économiquement la France
article du Monde du 14/06/13

Écrit par : Clavel | 14/06/2013

Les commentaires sont fermés.