UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/03/2013

Le Monde avec AFP du 04/03/2013 (Santé)Midi Libre du 4/03

 

L'alcool serait responsable de 49 000 morts en France, par an.

Les hommes (et les femmes) font l'histoire, mais ne le savent pas

 

Une campagne, provoquant un buzz très important dans tous les médias français, a débuté par le message AFP reprenant une étude de biostatistiques et d'épidémiologie de l'Institut de Biostatistique et d'épidémobiologie de l'Institut Gustave Roussy de Villejuif dont l'auteur principal est Catherine Hill, diplomée l'université de Paris XI et de la facultée des sciences de Paris, en Biostatistiques, Mathématiques Pures. (DEA et Maîtrise), compétences un peu étonnantes pour qui se targue de ses connaissances en alcoolémie! .

 

Nous contestons totalement les affirmations contenues dans ces articles, émissions de télé, de radio et autres et nous nous interrogeons sur les raisons de cette action médiatique puissante,organisée et coordonnée derrière laquelle nous craignons de discerner une volonté politique moins avouable.Les visuels utilisés dans tous les médias figuratifs, sont des verres de vin. Le Monde qui avait une tradition d'analyse objective des faits présentés dans ses articles , avec le cas échéant, un complément critique, présentant des points de vue différents et argumentés, suit, paradoxalement, de façon moutonnière, le buzz général.

Voici le pourquoi de notre contestation:

Arguments démontrant que les chiffres énoncés sont ,scandaleusements, faux, en particulier les 49 000 DC dus à l'alcool par an en France.

 

a) Espérance de vie 2012 masculin-féminin, Source OMS, Union Européenne:

l'UE à 27, masculin féminin: pour les naissances en 2012: 79,76 années

Champion toutes catégories : France 81,46 années, en progression constante depuis 5 années précédant de peu le Suède, 81,18 années, pour une population dont il est dit dans les articles précités que les risques de décès , par consommation excessive d'alcool est très élevé, alors que la consommation de vin en France, a été divisée par 2 en 20 ans!!

La Lettonie, en queue de série a une population dont l'espérance de vie est de 72,93 années.

 

b)Selon l'étude Global Health Risk de l'OMS, ligne Alcohol use, en 2004, 25 000 personnes seraient morte pour cause d'abus d'alcool dans les Europeans High Income Counties, les 25 pays d'Europe qui ont le niveau de vie est le plus élevées.

Comment peut on passer d'une mortalité due à l'alcool de 25 000 personnes pour un ensemble de pays dont la population dépasse les 250 millions, à 49 000 personnes décédés pour une population de 60 millions , c'est totalement incompréhensible et scientifiquement indémontrable.

 

Il est démontré dans de nombreuses études internationales publiées, qu'une consommation modérée de vin accompagnant les repas a des effets positifs sur la santé, l'OMS a fixé une norme internationale de consommation modérée , pas plus de 3 verres jours pour les hommes et 2 verres jour pour les femmes, la longue histoire de l'humanité du bassin méditerranéen, prouve que l'habitude de cette boisson au cours des repas a plus de 2000 ans, sans effet néfaste sur la santé humaine, tout au contraire, et accessoirement les résultats positifs de la balance des paiements français, dus à l'exportation des vins de notre pays dans le monde entier, tous ces arguments renforcent le sentiment que la campagne de dénigrements non fondés, cache des motivations qui sont loin des préoccupations de santé publique avancées .

 

Commentaires

Bonsoir M. CLAVEL,
Bravo pour votre article qui dépassionne le débat. Le "débat" continue d'ailleurs, en live sur FranceInter. Ca commence fort : "à partir de 2 verres de vin le risque de cancer est multiplié par 2".
Bien sûr les journalistes experts des questions de santé ont oublié de demander la source citée... Comme vous le dîtes justement, le dénigrement continue.

Écrit par : Alexandre A. | 18/03/2013

Bonjour,
Merci de votre commentaire, vous pouvez suivre cette problématique, de façon plus spécifique sur le site "Honneur du Vin", que Jean-Charles Tastavy alimente avec des informations actualisées en temps réel
Jean Clavel

Écrit par : Clavel | 20/03/2013

Jean Yves Nau, titulaire de la chaire "Journalisme et santé publique" à l'EHESP de Rennes:

Les morts de l’alcool ont été 20 255 (en 2006) et 49 000 (en 2009). Un mystère français.

http://blog.ehesp.fr/mediasantepublique/tag/selincro/
Démonstration que l’on peut, au-delà des poncifs, aborder à une heure de grande écoute un grand sujet de santé publique : comme l’émergence d’un nouveau concept : le possible retour à une consommation raisonnée de boissons alcooliques chez des personnes devenues malades de l’alcool. Des alcooliques pour lesquels le salut ne passait jusqu’ici que par l’abstinence totale, absolue, définitive et radicale. Tous les alcoologues (et plus encore les malades alcooliques) vous diront que c’est là, un évènement considérable. Une nouvelle donne assez complexe

Écrit par : Clavel | 24/03/2013

Les commentaires sont fermés.