UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/09/2012

Les véhicules à moteur « Diésel » interdits dans les grandes villes ?.

 

 

Les preuves scientifiques seraient irréfutables et les conclusions du groupe de travail de l'agence pour le cancer de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) unanimes: les émanations des moteurs Diesel causent des cancers du poumon", a déclaré le docteur Portier, directeur du CIRC, Centre International de recherche sur le cancer (pricipalement axée sur la prévention). En classant les émanations des moteurs diesel dans le groupe 1 des "substances cancérogènes", et non plus dans le groupe 2A des "substances probablement cancérogènes, l'OMS provoque un difficile débat en France ou le nombre des moteurs « diésel » des véhicules ,voitures, utilitaires et camions est très majoritaire.

Le développement de ce type de moteurs dits a « combustion interne et à haute pression d'injection », utilisant le gasoil, a été aidé par la réglementation française sur les rejets polluants des moteurs à pétrole, qui était fondée à partir des années 1970 sur la seule émission du CO². Le problème principal des écologistes de cette époque était celui des gaz a effet de serre, principalement le CO². Les moteurs « diésel » produisent très peu de CO², ce système a donc été privilégié. Peugeot est le champion mondial de la production de moteurs diésel, Renault, n'est pa loin de cette situation. Mais l'Europe a défini à partir de 1993 (norme euro 1) des normes fondées sur 4 polluants , dont les particules. Celles ci déjà mesurées en masse , sera précisée en émission du nombre de particules et définie, prochainement, au moment de l'entrée en vigueur de la norme Euro 6. Les émissions de polluants sont mesurées durant un cycle de conduite normalisé appelé NEDC (New European Driving Cycle) qui dure 20 minutes. Il comprend une première phase de conduite typée "ville" suivi d'une phase de conduite plus rapide typée "route".

Jean-Vincent Placé et Jean-Marie Le Guen réclament l'interdiction des centres-villes aux véhicules diesel. N'est ce pas excessif et irréaliste, alors que les voitures et utilitaires utilisés en ville sont en gande majorité des diésel, (bus, camions poubelles, pompiers , police, taxi, toutes entreprises et artisans, professions de santé....)? . Quelles mesures législatives ou règlementaires proposent-t-ils pour permettre cette transformation du parc automobile ? N'est ce pas un effet d'annonce accompagnant la conférence sur l'environnement?

Quelques constructeurs ont anticipé la voiture idéale, avec notamment l'electrique avec batteries rechargeables ou l'hybride électrique-essence qui devraient un jour devenir la règle en ville.J'ai connu, il y a très longtemps (années 1945/ 1950) une ville (Narbonne) où les bennes à ordure fonctionnaient à l'électricité par batteries rechergeables. En ce qui concerne la voiture hybride essence/électrique , Toyota, champion mondial de ce type de motorisation, a plus de 10 ans de pratique du système « Full Hybrid », dont le modèle Yarris, construite en France à Valencienne, bénéficie désormais. Yarris a obtenu la qualité  « France », car plus de 56% de son coût est dépensé en France en composants, salaires et taxes, et les acquerreurs français de ce modèle bénéficeront de la prime spéciale de 4000 ou 5000 € ce qui permet à Toyota d'avoir la voiture « citadine + » écologique la moins chère du marché, et la moins coûteuse à l'usage.

Engager le rééquilibrage du parc automobile en faveur des moteurs à allumage électrique (essence sans plomb) est un objectif qui demandera au moins une décennie pour qu'il atteigne son plein effet. Mais quel en sera le coût et quels moyens de financement pour les usagers et les constructeurs obligés de repenser totalement leur fabrication. Cette orientation devrait être accompagnée, d'une réflexion et d'une analyse des voies et moyens destinées à la faciliter.

Il faudait sans doute, avant d'entreprendre résolument cette mutation de fonds, étudier la propulsion des véhicules non polluants , puis encourager la mise à la casse en expliquant aux usagers que leurs vieilles voitures diésel sont intolérables dès aujourd'hui en milieu urbain.

Click here to find out more!

 

 

 

Les commentaires sont fermés.