UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/02/2011

L'UNESCO et le repas gastronomique des français

L’Unesco reconnaît le repas gastronomique des Français

 

Le Comité pour la sauvegarde du patrimoine culturel et immatériel de l’Humanité :

 

1. Prend note que la France a propose la candidature du repas gastronomique des Français en vue de son inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, décrit comme suit :

Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée a célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes, tels que naissances, mariages, anniversaires, succès et retrouvailles. Il s’agit d’un repas festif dont les convives pratiquent, pour cette occasion, l’art du ≪ bien manger ≫ et du ≪ bien boire ≫. Le repas gastronomique met l’accent sur le fait d’être bien ensemble, le plaisir du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature. Parmi ses composantes importantes figurent : le

choix attentif des mets parmi un corpus de recettes qui ne cesse de s’enrichir ; l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’accordent bien ensemble ; le mariage entre mets et vins ; la décoration de la table ; et une gestuelle spécifique pendant la dégustation (humer et goûter ce qui est servi a table). Le repas gastronomique doit respecter un schéma bien arrêté : il commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au

moins quatre plats, a savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert. Des personnes reconnues comme étant des gastronomes, qui possèdent une connaissance approfondie de la tradition et en préservent la mémoire, veillent à la pratique vivante des rites et contribuent ainsi a leur transmission orale et/ou écrite, aux jeunes générations en particulier. Le repas gastronomique resserre le cercle familial et amical

et, plus généralement, renforce les liens sociaux.

 

2. Décide que, d’après l’information fournie dans le dossier de candidature n° 00437, le repas gastronomique des Français satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative comme suit :

R.1 : Le repas gastronomique des Français joue un rôle social actif dans sa communauté et il est transmis de génération en génération comme partie intégrante de son identité ;

R.2 : Son inscription sur la Liste représentative pourrait contribuer a une plus grande visibilité du patrimoine culturel immatériel, en tant que catalyseur pour le respect mutuel et le dialogue interculturel ;

R.3 : Les mesures de sauvegarde reflètent l’engagement de la communauté, des autorités françaises et des ONG a renforcer sa transmission, notamment a travers le système educatif, tout en encourageant la recherche et la promotion ;

R.4 : La candidature a été présentée a la suite d’une large et active participation des communautés a travers le pays a des réunions, des débats et des enquêtes, et de nombreuses institutions et associations ont donné leur consentement libre, préalable et éclairé ;

R.5 : Le repas gastronomique des Français est inscrit dans l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France, établi par la Mission d’ethnologie du Ministère de la culture.

 

3. Inscrit le repas gastronomique des Français sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité

 

UNESCO - 10 octobre 2010

Commentaires

De qué vòl dire «Français», aquel pòble occitan que supòrta la destruccion de sa lenga e de sa civilizacion ? Donc de sa cosina ? Per assimilacion e prèst sense revengut per ajudar París a èstre quicòm sobre aquel planèta !
Quina vergonha ...
Avèm aital la confusion entre l'identitat (occitan- antropologica) e la ciutadanetat (lo juridic qu'es supausat èstre comprès s'es en francés, e que la linha 2 de la constituTion ne fabrica una autra vergonha dempuèi lo vòt socialista en junh 1992) que fabrica los malentenduts internacionals.
Quin vergonha que lo pòble occitanse levèsse pas contra aquesta espoliacion de sos saber e son istòria (tanben cosinària).

Écrit par : Godilhaire | 11/02/2011

Les commentaires sont fermés.