UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/03/2009

Pour l'Honneur du Vin

Le Blog : www.honneurduvin.com vient de naître, il a pour objet de soutenir l'action des vignerons, des amateurs de vin, des professionnels de la filière viti-vinicole y compris tous ceux qui mettent en marché en France et à l'étranger nos vins, professionnels de santé, médecins, chercheurs, contre les ayatolahs plus ou moins liés au ministère de la Santé Français qui ont décidé de faire disparaître notre viticulture et toyt ce qu'elle représente


« SOS prohibition » c’est ainsi qu’aurait pu s’appeler ce blog !!!

Nous sommes arrivés aux propos ultimes : On demande aux médecins de déconseiller toute consommation de vin !! ! A part peut être, nous dit-on, une consommation festive à caractère exceptionnel……….
Au sein d’un ministère où, comme dans un pays bien connu, depuis des décennies, les ministres passent et les ayatollahs restent, les masques sont tombés.
Cela suffit !!Il faut réagir !!!
Nous considérons qu’il y a eu manipulation, tromperie, et le réaction indignée de grands scientifiques, de médecins illustres, des vrais, de ceux qui soignent les gens, pas de ceux qui vivent, confortablement payés par des subventions, dans des bureaux ministériels douillets, nous encouragent, parce que de l’étranger nous sont parvenues les réactions incrédules de nos partenaires commerciaux et autres « admirateurs de l’art de vivre à la Française » lesquels voient dénigré, de l’intérieur, un élément constitutif de la culture du pays qu’ils aiment,
pour tout cela nous avons décidé d’agir en justice, en explorant toutes les voies possibles.

Le 17 février 2009, le Directeur Général de la Santé, Didier Houssin, et le président de l’Institut National du Cancer, Dominique Maraninchi, ont convoqué une conférence de presse consacrée à la présentation d’une brochure destinée aux professionnels de santé intitulée :
« Nutrition et prévention des cancers : des connaissances scientifiques aux recommandations » dont le thème principal est le danger prétendu de la consommation de vin, totalement déconseillée, le premier verre consommé constituerait un danger pour le consommateur ..
La presse quotidienne française a largement repris ces conclusions, sans parfois analyser la validité des études dites scientifiques, sur lesquelles s’appuyait la démonstration de nocivité prétendue.
Ce lancement médiatisé est intervenu au moment du débat parlementaire sur la loi HPST, dont certains articles étaient contestés par la profession viticole, comme pour faire pression sur les décisions parlementaire ou les orientations du Gouvernement.
Il est intervenu également avant la présentation de l’étude associée au Centre de médecine préventive de Nancy qui a déterminé les relations entre la consommation de différentes boissons alcoolisées (vin, bière, alcools forts, selon la dose), et les risques des principaux cancers sur une population de l’est de la France de 100 000 sujets suivis depuis 1978.
Cette brochure contredit de nombreux travaux scientifiques internationaux précédents qui démontrent le bilan globalement positif à la santé humaine de la consommation modérée de vin. Le French Paradox, qui symbolise ces résultats, a fait l’objet d’une reconnaissance internationale en particulier aux USA ce qui a entraîné un développement rapide de la consommation des vins dans ce pays.
Le lobby anti vin est allé trop loin en s’appuyant sur des approximations, voire des contre vérités scientifiques, qui nous causent un immense préjudice, au plan national et international, au moment ou nous subissons la plus importante crise économique de ce dernier siècle. Nous ne tenterons plus d’établir un dialogue constructif avec des opposants déclarés à toute notre filière viti-vinicole.
Nous saisissons la justice pour obtenir une rectification des affirmations erronées de la brochure en cause, la suppression des mentions tendancieuses et la consignation en annexe de cette brochure de l’ensemble des données contradictoires que nous avons consignées. Ce n’est qu’une première étape et nous étudions des moyens de donner à cette lutte judiciaire une dimension européenne, voire mondiale.
Nous proposons aux amateurs et consommateurs de vin, aux vignerons, aux metteurs en marché, aux techniciens, aux professionnels et fournisseurs de toute la filière, ceux de la communication, toute la communauté scientifique, ceux de la médecine et ceux de l’enseignement de s’associer au combat contre l’utilisation abusive du « principe de précaution ».
Nous avons besoin de vous !! Car ce sera un combat rude et….coûteux…. si nous voulons qu’il soit victorieux..
Défendons ensemble notre civilisation millénaire de la vigne et du vin, grâce à laquelle la France à rayonné depuis plusieurs siècles au travers de sa littérature, sa musique, sa peinture, son architecture, ses paysages.
De Noé à Colette, en passant par Platon, Baudelaire, Brillat-Savarin, ou Grimaud de la Reynière, le vin est un des fondements de notre culture.
Vous trouverez plus loin de quelle manière vous pouvez nous aider si vous le souhaitez, Faites circuler l’information : un mouvement est en marche !!!

Nous développerons dans ce blog un échange à la fois sur les actions judiciaires menées, sur ses étapes et ses résultats. Notre indépendance est gage d’efficacité. Nous ferons appel à un vérificateur financier et comptable pour garantir la bonne destination des fonds recueillis. Vous trouverez aussi une rubrique dite « littéraire » ou chacun pourra apporter sa pierre en l’alimentant de citations, de dictons, de poèmes, de textes anciens ou plus récents, pour, contre les « cuistres », participer à la « salubrité » publique.

Jean Charles Tastavy
Président de l’association « Honneur du Vin.
Jean Clavel secrétaire .



Commentaires

Bonjour, merci à la Revue LA VIGNE, qui nous a permis de découvrir votre association "honneur du Vin".
Depuis les propos honteux répandus par les médias, et ce par le travail de sape" du gouvernement français, mon mari, mes enfants et moi-même sommes en colère et touchés dans notre amour propre, et voulons que notre métier de viticulteur soit remis à l'honneur. Nous avons eu la sensation d'être des empoisonneurs, vis à vis du grans public ignorant, ceci est insoutenable ! Nous demandons justice ! merci à votre association que nous allons soutenir financièrement et aussi en diffusant l'info autour de nous le plus largement possible.

Écrit par : CAROLINE FEX.LAGET | 15/04/2009

Les commentaires sont fermés.