UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/07/2008

petite supplique

Jeudi 10 juillet 2008

Sous les grandes ombrelles de l’origine contrôlée

Se cachent des vins indignes du terroir revendiqué

Avais-je écris

En un moment de folie.

Dégustés

Agréés

Tamponnés.

La grosseur des trous de la passoire

La rendait dérisoire.

Tous ou presque passaient.

S’épandaient.

Polluaient

La belle image de nos terroirs.

Alors décrétons le grand soir !

Sur le métier remettons l’ouvrage.

Sages

Trions le bon grain de l’ivraie

Et notre belle conception de l’appellation renaît.

Oui mais ce n’était sans compter avec les compteurs de petits pois

Les faiseurs de lois.

Calibrés

Pas une seule tête ne doit dépasser.

Typicité !

La famille assemblée en rangs serrés.

Alors on rabote le haut

Tous ces vignerons qui font bon

Mais qui n’entrent pas dans les conceptions

Des gardiens de l’appellation.

Dehors les atypiques !

Que des mystiques !

Carton rouge !

Allez rejoindre la cohorte des gars du gros rouge.

Moi je demande un temps mort

Car pour certains d’entre eux c’est la mort

Économique, certes, mais que n’ai-je entendu sur l’agrément social

Alors sans faire de scandale

Je demande à l’arbitre d’accorder un moratoire aux exclus

Ni passe-droits, ni privilèges, un simple du

Exception qui confirme la règle d’airain

L’alliance de l’intelligence et du cœur : ouvrir de belles perspectives pour demain...

Si vous vous associez à cette supplique joignez-vous à moi, signez-là, diffusez-là, faites-là signer, ensemble nous seront plus forts...
Jacques Berthomeau

Les commentaires sont fermés.