UA-391811903-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2007

Pays Catalan et Corbières

Commémoration de 1907 dans les PO (au pays Catalan) J’étais vendredi 30 a Perpignan pour préparer la Saint Bacchus dont l’un des thèmes sera cette année 1907. Puis, le soir dans la très belle salle de Tautavel, à l’assemblée Générales des Caisses Locales de Crédit Agricole de la vallée de l’Agly qui m’avaient demandé de parler des évènements de cette époque, en particulier dans les PO. Baixas a été le centre de l’animation viticole en 1907, cette commune a déclaré la grève  de l’impôt la première en Languedoc-Roussillon en Février 1907, c’est un viticulteur de Baixas qui a été le premier président du tout nouveau syndicat des vignerons des PO et ensuite le premier président de la CGV du département. Une personne de Baixas à bien étudié cette action il s’agit de Thérèse Tarrieux qui a recherché jusqu’aux archives de l’Assemblée Nationale les détails et les raisons de l’action. Baixas a une place particulière dans  l’action du Comité d’Argeliès, toutes les manifestations organisées par le Comité, se déroulaient de la même façon, en tête  Marcelin Albert et le Comité, la commune d’Argeliès, puis la commune de Baixas, puis les délégations des différents départements. La Commission Parlementaire est venue à Perpignan le 13 mars 1907, elle a entendu les différents responsables de la viticulture locale et des élus.

 

Le 20 juin Manifestation à la caserne de Perpignan des appelés qui s’opposent à leur départ pour le Camp du Larzac, ils chantent l’Internationale. En fin de journée attaque et incendie de la Préfecture, le préfet Dautresme , sa famille et ses proches collaborateurs se réfugient sur le toit. On lui reproche d’avoir très maladroitement, dit aux délégués viticoles, si la vigne  ne peut pas vous nourrir, vous n’avez qu’à l’arrache r et la remplacer par des pins ? et des amandiers…Tous les manifestants de Perpignan avaient un brin de pin et d’amandier à la boutonnière !!!! J’ai eu des conversations avec quelques responsables viticoles du secteur de Tautavel et villages environnants. A Tautavel même il y a encore 2 caves coopératives, les anciens ressassent des antagonismes un peu rassis. Une Cave, la première créée bénéficie de cette antériorité et est dans le schéma départemental de la coopération viticole, à ce titre elle a des aides de l’Union Européenne et autres. L’autre caves est installée dans d’anciens chais de Byrr, elle a rassemblé des vignerons plus dynamiques de la région qui ne se sentaient plus à l’aise dans les anciennes structures coopératives, en particulier de Maury. Après avoir failli disparaître, cette entreprise coopérative qui ne bénéficie d’aucune aide, a réalisé, semble t-il, une performance inespérée, a réussi a financer ses investissements qualitatifs, et grâce à la participation effective dans tous les actes  de la vie quotidienne des adhérents, y compris l’entretien, la mise en bouteille et l’expédition en containeurs en particulier,vers le Japon, a équilibrer ses comptes et rémunérer ses vignerons. Il y a encore de l’avenir pour les « rébroussiers » et ceux qui appliquent réellement la discipline collective !!!! Je suis dirigé ensuite vers Montredon, pour un dernier adieu à ma tante Devic qui venait de décéder, elle était mère des Président et Directeur du Val d’Orbieu à Narbonne. Traversant de bout en bout le massif des Corbières, je ne pouvais m’empêcher de penser à tous ces vignerons de Paziols, de Tuchan, de Villesèque des Corbières, de Embrès, de Albas, et autres villages des Hautes Corbières ou on voit ces vignes en forte pentes,  beaucoup bien cultivées, a ces villages bien entretenus, ces petites routes étroites et sinueuses mais roulantes. Comment tout cela va résister à la formidable mondialisation du vin qui est en route ? Et cela dans l’ignorance des réalités locales de technocrates qui à Paris et à Bruxelles pondent des textes qui condamnent toute déviance aux normes, impossibles à mettre en œuvre dans ces conditions de culture extrêmes, et toute cela avec la complicité passive et la caution de prétendus responsables professionnels viticoles  qui ne mesurent aucunement les conséquences de ce qu’ils avalisent…   

 

Si vous le pouvez , regardez demain dimanche à 14h40 sur LCI l'émission "Entre guillemets" où Edwy Plenel s'entretient avec Thomas-Radux à
propos de la parution de la brochure sur 1907 et la crise de la viticulture. Il parait que ce n’est pas mal du tout.
J’attends vos commentaires sur mon coup de gueule, A plus tard, Jean Clavel

29/03/2007

Commémorations des évènements de 1907 :

Suite des initiatives 

 

 

Conférence Salle Fernand Arcas à Maraussan: Vendredi 30 mars de 14h. à 15 h.

 

« 1907 : Une mémoire vivante »

 Par Rémy Pech, Professeur des Universités, président honoraire de l’Université de Toulouse Le Mirail

 

A la suite de la conférence, Rémy Pech dédicacera son nouveau livre écrit en collaboration avec Jules Maurin,

1907 Les mutins de la République, la révolte du midi viticole

 

 

 

Le même jour, au domaine Roueïre à Quarante à 16 h. vernissage de l’exposition

 

« 1907 dans l’Hérault »

 

 

réalisée par le service des archives départementales à la demande du président du Conseil Général,  et en collaboration avec l’association Université et Recherche en Biterrois (URBI) exposition itinérante qui parcoura tout le département.

 

12/03/2007

Programme des commémorations (2) Béziers

Commémoration des événements de 1907 dans le midi viticole :

 

Béziers présente son programme

Pour préparer et coordonner les manifestations prévues pour commémorer les événements qui ont secoué le midi viticole, notamment à Béziers en 1907, Raymond Couderc, Maire de Béziers, Président de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée, a installé, en novembre dernier, un Comité qui a en charge cette mission.

Afin de donner un caractère plus historique et économique, 100 ans après, à ces événements et éviter le piège d'une célébration nostalgique pour démontrer le renouveau du monde viticole et son ouverture sur le marché international, il a été demandé au Professeur Jean Sagnes, historien, ancien Président de l'Université de Perpignan, d'assurer la présidence du Comité.

Autour de lui ont été réunis des historiens et historiographes de cette époque comme Michel Fournier, André Burgos et Robert Cavalié, des responsables associatifs proches de la viticulture comme Philippe Nougaret, des représentants de la profession comme les caves particulières, le monde coopératif, le Syndicat des Vins de Pays d'Oc et Inter Oc et le monde occitan avec Claude Molinier.


PROGRAMME

Mars :
Dossier et présentation du calendrier des manifestations dans Le Journal de Béziers .

Avril:

Du 20 avril au 10 juillet, sur les allées Paul Riquet ouverture de l'exposition « 1987. Il y a cent ans, B&eecute;ziers » (Musées de Béziers).

Le vendredi 20$avril, à 17 heures, inauguration de l'exposition.
A 18 heures, Chambre de Commerce et d'Industrie de Béziers (Allées Paul Riquet), conférence de Robert Cavalié : «Béziers en 1907» organisée par l'association des Amis de Saint-Aphrodise). Entrée libre.
Le samedi 21 avril, à 17h30, Chambre de Commerce et d'Industrie de Béziers (Allées Paul Riquet), conférence de Jean Sagnes: «Le mouvement de 1907 cent ans après» et présentation des publications sur 1907. Entrée libre.

Mai :

Exposition «Centenaire des manifestations viticoles» du 2 mai au

 

 30 juin organisée par le Cercle philatélique du Biterroiw dans les locau| des Caves de Béziers, 3 route de Pézenas.
Verniswage le 4 mai à 18h30. Entrée gratuite, visites guidées à heures fixes.

Juin :

Le 21 juin, de 9h à 12l30 et de 15h30 à 19h30, dans les locaux des Caves de B&eecute;ziers-Boujan-sur-Libron, 3 route de Pézenas, bureau temporaire de la Poste, pour la mise en vente des enveloppes affranchies portant le cachet premier jour du Centenaire des manifestations viticoles du Midi.

Le 23 juin à 11 heures, au Musée du Biterrois, inauguration de l'exposition sur le journal L'Illustration et les événements de 1907, présentation du catalogue de l'exposition (« L'objectif et la plume. Le regard du journal L'Illustration sur les événements viticoles de 1907 » sous la direction de Jean-Yves Hugoniot avec la participation d'André Burgos, Michel Fournier et Philippe Secondy) et ouverture au public de trois salles réaménagées sur Béziers et la viticulture au début du XXe siècle dont une salle consacrée à la crise de 1907 (Responsable Peggy Albert);
Le samedi 23 juin, au Cloître Saint-Nazaire, à 22 heures, lectures vigneronnes par Jérôme Savary, Dominique Lautré, Yves Rouquette etc. (Responsables Bruno Deschamps et Jean-Charles Tastavy).Renseignements et réservation au bureau de location du théâtre (Tél. 04 67 36 82 82).

Juillet :

Le 6 juillet à 21h30 aux arènes : Béziers années 1900. Camille Saint-Saëns, quand le musicien descend dans l'arène. Spectacle musical d'Henri Fabre-Luce, texte de Robert Cavalié (Responsable: l'association Réussir à Béziers). Renseignements et réservation au bureau de location du théâtre (Tél. 04 67 36 82 82).

Dans le cadre de la Festa d'Oc, Resson de luna:

Le 12 juillet, cloître Saint-Aphrodise :

à 18h30, Charadissas: débat sur les pancartes et les slogans de 1907 animé par Rémy Pech; à 20 heures, Le vin demain;

à 21h30, Folies vigneronnes, revue théâtrale et musicale avec textes et chansons en occitan par le Théâtre de la Rampe-Théâtre interrégional occitan (TIO);
à 23 heures, le groupe Zoo de Nissan-lez-Ensérune.

Le 14 juillet, sur les allées Paul Riquet
à 21h30, spectacle du groupe Oc intitulé « 1907 ».


Octobre :

Dans le cadre de la Fête du vin nouveau du 12 au 21 octobre:

Au Centre Du Guesclin de l'université Paul Valéry, avenue Jean Moulin, Colloque scientifique de l'association URBI les 12 et 13 octobre avec l'aide de la Communauté d'agglomération Béziers-Méditerranée (Responsable Jean Sagnes). Lors du colloque, présentation de la nouvelle édition de «La mémoire du vin» (Catalogue du fonds de viticulture et d'oenologie de la Médiathèque Béziers-Méditerranée de la Communauté d'agglomération Béziers-Méditerranée) (Responsable Gilles Moraton)

Grande fête du vin nouveau: La vigne et le vin aujourd'hui les 19 et 20 octobre:

conférences, exposition (Responsable André-Philippe Nougaret). grand rassemblement vigneron et grande fête populaire avec foire, rallye, spectacles, dégustation de vins, banquet sur les Allées Paul Riquet les vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 octobre avec la participation de confréries vineuses de toutes les régions de France (Responsable Olivier Grateloup de Béziers-Oenopole).